Forum RPG Harry Potter - Temporalité calquée sur le monde réel
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Timothy K. Lennox et ceux qui (ne) le supportent (pas).

Aller en bas 
AuteurMessage
Timothy K. Lennox

Serdaigle
5e année

Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 106
Dragées Dragées : 221
Date d'inscription Date d'inscription : 06/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 4 mars 2002, Dundee, Écosse
Sang Sang: Né moldu
Baguette magique Baguette magique: Bois de cornouiller et moustache de troll, 28,1 cm

MessageSujet: Timothy K. Lennox et ceux qui (ne) le supportent (pas).   Jeu 7 Juin - 15:23

Timothy K. Lennox"J'ai pas envie de réviser !"Bonjour, je m'appelle Timothy Kincaid Lennox, j'ai 16 ans et je suis né le 4 mars 2002 à Dundee, je suis donc de nationalité écossaise. Je suis en cinquième année à Poudlard (j'ai du retaper mes BUSE...). Sinon, je suis un né-moldu, on me surnomme Kincaid ou Tim et ma baguette est composée de bois de cornouiller et de moustache de troll et mesure 28,1 centimètres. Pour finir, mon Patronus ressemble à un castor et si un Epouvantard se trouvait face à moi, il ressemblerait à ma mère qui pleure.Ma famille.

Autant vous prévenir tout de suite : dans la famille Lennox de Dundee, y a du monde.

On commence par mon père Kenneth à propos duquel deux choses sont importantes : c'est un moldu et tout le monde l'appelle Kenny. Il n'a jamais été un parangon de vertu avant qu'il ne rencontre ma mère et qu'il s'assagisse. A ce qu'il paraît, il aurait même fait un peu de cabane pour avoir volé dans des usines abandonnées et des friches industrielles. Mais il a décidé d'arrêter les conneries une fois que je suis arrivé (je suis l'aîné de la fratrie). Il a travaillé un peu partout, là où il pouvait trouver du travail dans une ville qui a beaucoup perdu d'emplois à cause du déclin de l'industrie.

Ma mère, elle, s'appelle Agnes. Je lui dois tout dans le sens où elle a toujours tout fait pour que moi et mes frères ayons une enfance heureuse. Elle a épousé mon père au début des années 2000 seulement quand elle s'est assurée qu'il arrêterait les bêtises. Elle s'est maquée avec mon père un peu (beaucoup) contre l'avis de ses parents, qui ne voyaient en lui qu'un vaurien gibier de potence. D'après ce que j'ai compris, ça a pété assez fort et c'est pour ça que je n'ai jamais rencontré mes grands-parents maternels.

Enfin, il y a mes trois petits frères : Victor qui a douze ans, Alexander qui a sept ans et Marvin qui vient d'avoir cinq ans. Ils sont tous les trois moldus, ce qui fait de moi le seul sorcier de la famille.

Victor, c'est le petit génie de la famille. Je ne sais pas d'où ça lui vient, puisque chez les Lennox, personne n'a vraiment inventé l'eau tiède, moi compris (surtout moi). Ma mère dit tout le temps qu'il pourra devenir médecin, ou ingénieur. Personnellement, j'aimerais beaucoup qu'il devienne écrivain. Médecin c'est déprimant, on traîne toujours avec des gens malades, et ingénieur c'est pire, on passe son temps à concevoir des joints d'étanchéité pour les toilettes d'avions ou des ponts.

Alexander, lui, je sais déjà qu'il jouera en Scottish Premiership une fois arrivé à maturité. Il passe son temps dehors, près de chez nous, à jouer au foot avec ses copains. Il est moins génie que Victor, mais il a un bagou tout pareil, et c'est un garçon gentil avec les autres, ce qui est rare dans le quartier : d'habitude, on a tendance à se prendre le bec pour un oui ou pour un non.

Marvin, le petit dernier. Si mes parents ont cru avoir survécu au pire en m'envoyant à Poudlard, ils n'imaginaient pas enfanter du diable en couche-culotte avec cette enflure. A peine cinq ans, et déjà un départ d'incendie à son actif (bon, c'était involontaire, mais quand même). Le pire dans tout ça, c'est qu'il a une parfaite petite gueule d'ange, ce qui lui permet de passer entre les mailles du filet à chaque fois. J'aimerais bien avoir la même, ça m'éviterait les heures de colle une semaine sur deux.
Serdaigle5ème annéeJ'ai redoubléBatteur de QuidditchJ'apprécie le foot, aussiEcossaisNé-molduMon enfance.

Désolé de vous décevoir si vous voulez du spectaculaire : y en a pas. J'ai pas passé mon enfance dans un château, c'est sûr. Mais on est loin d'imaginer une enfance à la Germinal où je descendais à la mine juste après avoir arrêté de sucer mon pouce. Quand je suis né, mon père faisait quelques petits boulots à droite à gauche en espérant tomber sur un emploi stable. Les paies n'étaient pas gargantuesques, mais on n'avait pas à se plaindre. Ma mère, elle, travaillait à mi-temps dans une agence de voyages (à mi-temps parce qu'elle voulait du temps pour s'occuper de son gros ventre). Donc, quand je suis arrivé, c'était plutôt bien, et personne ne se doutait une seule seconde que j'avais un quelconque don de sorcellerie. Par contre, j'ai vite eu un don pour les farces et les bêtises, peut-être un peu trop poussé. Pour tout vous dire, j'ai un jour fait croire à ma mère que je m'étais noyé dans mon bain alors qu'elle avait eu le dos tourné : autant vous dire que je ne l'ai jamais vue aussi folle contre moi, à tel point que ça m'a traumatisé et qu'elle est l'une des seules personnes à qui je ne fais plus de blagues foireuses.

J'ai fait mon école primaire à la Blackness Primary School et mon école buissonnière aux alentours de la Blackness Primary School. Effectivement, j'avoue que je n'étais pas vraiment attentif et que je préférais courir les rues et les terrains vagues pour jouer au foot et faire des conneries. J'y ai rencontré plein d'amis qu'il m'arrive de revoir quand je reviens dans le coin. Bien sûr, je leur dis que j'ai été envoyé en école militaire ou un truc du genre. Heureusement, aucun ne me demande pourquoi j'ai encore les cheveux longs après toute une année chez les bidasses : ils sont gentils mais pas très fut-fut. Bref, tout ça pour dire que j'ai passé une bonne partie de ma tendre enfance de moldu à faire pas mal de bêtises.

Après, quand on devient sorcier, on commence à vivre des choses un peu bizarres. Ce sont ces quelques évènements étranges qui m'ont mis la puce à l'oreille, qui m'ont fait prendre conscience qu'il y avait quelque chose qui sommeillait en moi. Un jour, par exemple, après m'être cogné la tête violemment chez moi, les plombs ont sauté d'un coup. J'ai plein d'autres petites histoires comme ça. Les parents trouvaient toujours des excuses : c'est une coïncidence, c'est moi qui a imaginé ce délire. On m'a même pris quelques rendez-vous chez un psy, parce qu'ils avaient peur que je sois dans le trip "ami imaginaire qui me convainc de tuer mes parents dans leur sommeil". Et quand j'essayais de me défendre et de les convaincre, on me prenait plus ou moins pour un gamin perturbé. Bien sûr, on ne m'a jamais mis la camisole et on m'a jamais bourré de cachetons, mais si la lettre de Poudlard n'était jamais venu, sans doute que j'aurais fini par passer par-là.
©️ CRIMSON DAY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy K. Lennox

Serdaigle
5e année

Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 106
Dragées Dragées : 221
Date d'inscription Date d'inscription : 06/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 4 mars 2002, Dundee, Écosse
Sang Sang: Né moldu
Baguette magique Baguette magique: Bois de cornouiller et moustache de troll, 28,1 cm

MessageSujet: Re: Timothy K. Lennox et ceux qui (ne) le supportent (pas).   Jeu 7 Juin - 15:23

Les copains & les copinesSidney J. PondSerpentard ♦️ Au début, je pensais que c'était une fille antipathique. Et puis avec le temps, cette impression s'est un peu estompée. Pas totalement, bien sûr, mais juste assez pour que je finisse par bien l'aimer. Elle ne pense qu'à se dépasser, c'en est presque gênant. J'essaie de la faire rire, et des fois je réussis. Et des fois, elle me colle un coup de pied au cul en me criant de me mettre au boulot. Tout dépend de son humeur. Et des fois, elle arrive effectivement à me convaincre de plonger dans un vieux grimoire tout poussiéreux où c'est écrit tout petit et en gothique. Elle est batteuse aussi. Mais j'ai un meilleur swing qu'elle.

MàJ 27/07/18 : Au-delà du fait que nous soyons amis (ça, ça ne change pas), il semblerait qu'il se passe autre chose. Je ne sais pas encore bien ce que c'est. Ce qui est clair, c'est que c'est un peu physique. En même temps, c'est un très joli brin de fille, ce serait stupide de dire que je n'y ai pas pensé auparavant. Pour cette affaire, c'est à suivre...
Caleb AkashSerdaigle ♦️ C'est un gentil gars. Un beau compliment venant de moi, pour quelqu'un qui ne peut pas saquer le quidditch. C'est vrai, jamais je n'irai faire battre le cognard avec lui, mais qu'importe ? On ne se connaît pas trop et, faut admetttre, on s'est pas vraiment trouvé de points communs. Mais après tout, eh ! Ce qui importe, c'est de se supporter, après tout.Prénom NomIntitulé du lien ♦️ Si vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom NomIntitulé du lien ♦️ Si vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.
©️ CRIMSON DAY

_________________


Dernière édition par Timothy K. Lennox le Ven 27 Juil - 15:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy K. Lennox

Serdaigle
5e année

Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 106
Dragées Dragées : 221
Date d'inscription Date d'inscription : 06/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 4 mars 2002, Dundee, Écosse
Sang Sang: Né moldu
Baguette magique Baguette magique: Bois de cornouiller et moustache de troll, 28,1 cm

MessageSujet: Re: Timothy K. Lennox et ceux qui (ne) le supportent (pas).   Jeu 7 Juin - 15:25

Les pas copains/copinesPrénom NomIntitulé du lien ♦️ Si vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom NomIntitulé du lien ♦️ Si vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom NomIntitulé du lien ♦️ Si vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom NomIntitulé du lien ♦️ Si vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.©️ CRIMSON DAY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy K. Lennox

Serdaigle
5e année

Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 106
Dragées Dragées : 221
Date d'inscription Date d'inscription : 06/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 4 mars 2002, Dundee, Écosse
Sang Sang: Né moldu
Baguette magique Baguette magique: Bois de cornouiller et moustache de troll, 28,1 cm

MessageSujet: Re: Timothy K. Lennox et ceux qui (ne) le supportent (pas).   Jeu 7 Juin - 15:26

Les profs et les trucs dans l'genrePrénom NomIntitulé du lien ♦️ Si vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom NomIntitulé du lien ♦️ Si vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom NomIntitulé du lien ♦️ Si vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom NomIntitulé du lien ♦️ Si vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.©️ CRIMSON DAY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy K. Lennox

Serdaigle
5e année

Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 106
Dragées Dragées : 221
Date d'inscription Date d'inscription : 06/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 4 mars 2002, Dundee, Écosse
Sang Sang: Né moldu
Baguette magique Baguette magique: Bois de cornouiller et moustache de troll, 28,1 cm

MessageSujet: Re: Timothy K. Lennox et ceux qui (ne) le supportent (pas).   Jeu 7 Juin - 18:31

La famille LennoxVictor Aitken LennoxPetit frère ♦️ La preuve pour tous les excités de la pureté qu'un moldu peut être intelligent, vif, voué à des choses importantes. C'est le petit prodige de la famille. Jamais je n'irais le lui dire, question de pudeur, mais ça ne m'empêche pas le penser.Alexander Nathan LennoxPetit frère ♦️ Un gentil dadais qui a sans doute plus de terminaisons nerveuses dans ses deux pieds que dans son seul et unique cerveau. Il a un don pour le football, ce sport que j'ai vite abandonné une fois que j'ai appris qu'on pouvait faire un sport encore meilleur, tout ça sur un balai.Marvin Duncan LennoxPetit frère ♦️ J'ai parié l'équivalent moldu de 10 galions qu'il serait un plus grand défi pour mes parents que je ne l'ai été. Et honnêtement, vu la tournure que ça prend, je suis sûr de devenir un peu plus riche d'ici quelques années : c'est vraiment ce que j'appellerais, même affectueusement, une effroyable pourriture intenable.




Kenneth "Kenny" LennoxPère ♦️ C'est de lui que je tiens mon côté turbulent et pas forcément cérébral. Je n'ai pas grand-chose à dire sur lui : c'est un moldu et un ouvrier qui vit, avec le reste de ma famille, dans une banlieue ouvrière de Dundee. S'il y a un truc qui peut éventuellement être intéressant à son sujet, c'est qu'il a fait un peu de cabane avant de se ranger et de fonder une famille. Et un truc drôle, c'est que même les anglophones au Sud du mur d'Hadrien sont pas foutus de le comprendre avec son accent écossais incroyable.Agnes Emily LennoxMère ♦️ Celle dont je tiens mon sens de la droiture et ma gentillesse. Je tiens beaucoup à elle, et elle tient beaucoup à moi. Et même si tous les italiens m'appelleraient volontiers mamone parce que j'aime montrer que je tiens à elle, je continuerai à assumer. Ma première année à Poudlard, passée loin d'elle, aura été difficile en grande partie à cause de cet éloignement. Aujourd'hui, nous nous y sommes habitués. Cela ne nous empêche pas, néanmoins, d'être très heureux de nous voir quand les vacances scolaires arrivent.
©️ CRIMSON DAY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Timothy K. Lennox et ceux qui (ne) le supportent (pas).   

Revenir en haut Aller en bas
 
Timothy K. Lennox et ceux qui (ne) le supportent (pas).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise [PV]
» On est semblable à ceux qu'on aime [PV]
» Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt (parce qu'ils ont l'eau chaude) (30/01/12 à 9h26)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix RPG :: Avant de jouer... :: Coin RP :: Liens-
Sauter vers: