Forum RPG Harry Potter - Temporalité calquée sur le monde réel
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Balade digestive sans quidditch (PV Caleb)

Aller en bas 
AuteurMessage
Timothy K. Lennox

Serdaigle
5e année

Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 76
Dragées Dragées : 106
Date d'inscription Date d'inscription : 06/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 4 mars 2002, Dundee, Écosse
Sang Sang: Né moldu
Baguette magique Baguette magique: Bois de cornouiller et moustache de troll, 28,1 cm

MessageSujet: Balade digestive sans quidditch (PV Caleb)   Lun 9 Juil - 22:24

Balade digestive sans quidditch


ft. Caleb Akash






Spoiler:
 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'apprécie les étés typiquement scottish : le temps est toujours clément, même s'il lui arrive parfois d'être lourd, surtout dans les terres loin de la mer du Nord. Le vent est toujours présent, dans les plains comme sur les plateaux, ce qui permet au soleil de sembler moins agressif que sur le continent européen. Et en plus, même s'il fait souvent moche en Grande-Bretagne, quand il fait beau... Il fait vraiment beau. Ce n'est pas une sorte de mish-mash de nuages gris et de ciel bleu. Les continentaux, et plus particulièrement les méditerranéens, n'ont pas tendance à apprécier ce genre d'étés : ils préfèrent les chaleurs lourdes, les soleils qui tapent, le vent bas et timide. Un temps parfait pour la bronzette. Que ma peau et mes gènes d'Ecossais de Dundee en témoignent, le bronzage est mon pire ennemi. A vrai dire, quand je m'expose trop longtemps aux rayons du soleil, je ne bronze pas : je cuis. Pour dire vrai, je n'ai rien contre un temps nuageux où le vent souffle fort, les feuilles s'envolent et les températures sont vivifiantes. Malgré ma joie courante, je reste un garçon d'automne. Et puis, avec le soleil caché derrière de grandes boulettes cotonneuses, on est moins emmerdé pour jouer au quidditch.

Ah non, pas le quidditch. Pas aujourd'hui. C'est exceptionnel. La plupart du temps, je commence directement ma journée par regarder, dans la Gazette du Sorcier, les pages sports pour me renseigner sur les derniers résultats de la saison régulière. Et si j'ai encore du temps pendant le petit-déjeuner, je regarde les éventuels articles sur des joueurs ou sur les grandes compétitions à venir. Et je m'entraîne, aussi, évidemment. Je tente, autant que faire se peut, de m'atteler à l'entraînement au moins une à deux heures par jour. C'est peu pour moi, certes, mais même quand on est pas assidû, c'est fou ce que les cours peuvent prendre comme temps. Et puis, quand on est un Serdaigle, il est difficile de trouver un camarade avec lequel s'entraîner tant celles et ceux-ci sont toujours vautrés dans leurs bouquins qui sentent le vieux et le renfermé. Des fois, je me demande pourquoi je n'ai pas été envoyé à Poufsouffle. C'est vrai qu'on y trouve des gens studieux, mais on trouve des gens capables d'oublier un peu leurs révisions pour se détendre. Et puis, ce n'est pas comme si j'avais le profil parfait du Serdaigle ! Je suis relativement fainéant pour tout ce qui touche aux matières où il est obligé d'écrire des trucs, je n'aime pas passer du temps à la bibliothèque (même s'il m'arrive quand même de me forcer à y travailler), et puis ce n'est pas comme si un grand avenir en tant qu'alchimiste ou auror m'attendait : éventuellement une bonne place dans une bonne équipe de quidditch. Ah non, pas le quidditch, j'ai dit.

Nous sommes dans le parc, tous les deux. Même en regardant bien, il est difficile d'y trouver âme qui vive. Il y a bien quelques élèves qui ont décidé de réviser à l'air libre, histoire de profiter un peu du beau soleil du début de l'été, mais il y en a définitivement moins que d'habitude. Il y a de quoi : les examens sont plus proches que jamais, l'heure est à l'abnégation dans l'espoir de récolter un Effort Exceptionnel en Arithmancie ou un résultat parfait en Défense Contre les Forces du Mal. Personnellement, il n'y a que trois matières dans lesquelles j'espère triompher. Et par triompher, j'entends : avoir un peu plus de la moyenne : le Vol (évidemment), les Soins aux Créatures Magiques et l'Etude des Moldus. Par contre, pour tout ce qui est Métamorphose, Potions, Botanique, Défense Contre les Forces du Mal... Ben, il ne vaut mieux pas y penser trop fort, ça ferait un peu mal. Je sais déjà que je retaperai ma cinquième année. Il y en a une que ça fout en rogne, mais quelque chose de violent. Elle passe son temps à me dire que je gâche mes rares capacités par ma propension abusive à aimer ne rien foutre. Elle n'a pas tort, c'est sûr. Mais qu'est-ce que c'est bon de ne rien foutre ! Si si, j'vous jure ! Vous devriez essayer, pour voir...

Je regarde mon interlocuteur. Il n'a pas l'air inspiré pour trouver un sujet de conversation qui puisse tous deux nous intéresser. Ca tombe mal, moi non plus. Moi j'aime bien le quidditch, mais quelque chose me dit qu'il a pas l'air à fond dedans. J'aimerais éviter qu'il s'emmerde tellement que ça se lit sur son visage. J'aime bien les grandes discussions. Mais avec la plupart de mes collègues avec lesquels j'entretiens des contacts pour le moins cordiaux, le quidditch n'est certainement pas une pomme de discorde. Au contraire, c'est l'un des rares trucs pour lesquels on peut tous s'enthousiasmer. Peut-être que je me creuse trop la tête et que je devrais démarrer la conversation comme je le fais toujours : avec une grande insouciance quasi-enfantine et voir ce que ça donne par la suite. D'habitude, ça marche plutôt bien. Sans même m'en rendre compte, trop absordé par mon dialogue intérieur, je hausse les épaules, comme si je venais, de moi à moi, de prendre une décision.

"Pourquoi t'aimes pas le quidditch ?"

Alors, oui. On pourrait croire que je parle de quidditch, ce que je m'étais plus ou moins intérieurement promis de ne pas faire. Mais ce n'est pas le cas ! Non, non ! Non, je parle du désamour de mon collègue et coreligionnaire pour ce sport, ce qui est totalement différent ! En plus, ce n'est pas comme si je comptais le convaincre qu'en fait, le quidditch c'est trop cool et que ceux qui n'aiment pas sont des gros nazes. Non, je veux juste comprendre, sans préjugé aucun. Après tout, chacun son truc, non ? Et puis, y a plein d'autres sports très cools, même chez les moldus ! Le handball, le foot, le rugby, la pétanque... Et puis y a même pas que les sports ! Moi j'peux comprendre ce qui peut attirer genre dans la Botanique. Bon, je peux pas m'empêcher de tourner de l'oeil à chaque fois que j'entends un nom scientifique d'une plante, mais je peux comprendre que certaines personnes apprécient ça !

Code by Joy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Akash

Préfet de Serdaigle
5e année

Préfet de Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 59
Dragées Dragées : 49
Date d'inscription Date d'inscription : 17/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 30 août 2003, Sandend, Aberdeenshire, Écosse (nationalité indo-britannique)
Sang Sang: Sang-mêlé
Baguette magique Baguette magique: Bois de cèdre et ventricule de dragon, 27 cm

MessageSujet: Re: Balade digestive sans quidditch (PV Caleb)   Lun 9 Juil - 23:40



"pourquoi t'aimes pas le quidditch ?"

On a marché pas mal de temps sans trop discuter. Sans du tout s'adresser la parole, en fait. On devait avoir le grand point commun d'apprécier la localisation du château. Je sais bien que j'en ai pas l'air, mais moi aussi je suis Écossais. C'est sûr, j'ai passé une bonne partie de mon enfance dans la moiteur du climat indien, mais rien ne vaut une bonne petite brise à l'écossaise. Juste les montagnes, le vert (beaucoup de vert, il faut le dire, c'est humide quand-même dans le coin), la bruyère et nous. C'est pour ça que les Écossais sont proches de leur terre : il y a de quoi être chauvin, face à une force de la nature pareille. Flint aussi était ravi. Il se tapait des virées, se cachait derrière une motte ou un buisson quelconque, sautait sur le premier brin d'herbe secoué par le vent, et suivait les directions qu'on prenait sans trop en avoir l'air. De même, je gardais un œil sur lui sans le montrer.

Plutôt que de chercher un sujet de conversation, je cherchais une distraction. J'avais comme des envies de courir et de crier, surtout que passer pour un con ne me dérangeait vraiment pas habituellement. Mais là... je sais pas. Il y avait un truc. Peut-être que je voulais l'impressionner. Ou qu'il m'impressionnait. Enfin, pas vraiment, mais il y avait clairement un truc avec ce gars, sans que je sache définir quoi. Déjà, il était à côté de la plaque. Grand classique, pour un Serdaigle. Mais lui, c'était différent. Il n'avait pas l'air de se rendre compte à quel point il avait été bien réparti. Certes, il était intelligent, mais personnellement, j'en ai un peu ras-le-bol qu'on réduise notre maison à ça. L'intelligence mal utilisée, ça vaut rien. Ce que je veux dire, c'est qu'on nous prend pour des rats de bibliothèque, alors que franchement, les bosseurs acharnés, c'est chez les Poufsouffle qu'on les trouve. Sérieusement, regardez les couvertures des livres lus ou empruntés par les Bleus et Bronze. Bon, d'accord, en période d'examen, c'est dans le thème des cours, mais autrement... Bref. Le Lennox, il a de l'imagination, et sacrément en plus. Faut le voir en match de Quidditch, toujours les gestes et les figures pour nous surprendre. O.K., pour sa sagesse, je suppose qu'il faudra repasser. Enfin, j'en sais rien, c'est purement gratuit. Je le connais pas. Enfin, pas encore.

En tout cas, il sait pointer dans le mil. C'est vrai ça, pourquoi j'aime pas le Quidditch ? Qu'est-ce qui lui fait penser que j'aime pas le Quidditch ? Bon, d'abord il y a le fait que je préfère ne pas assister à tous les matches. Je rate rarement ceux de Serdaigle, mais j'évite régulièrement les autres. Je regarde de loin, y'a de bons points de vue du château. Mais surtout, je vous dis pas le calme qui y règne quand tout le monde est au stade. Un pur bonheur. Manque juste une couronne et on peut facilement se prendre pour le maître des lieux. Anyway, je m'égare un peu, là, non ? J'esquive la question. Comme toujours. C'est pareil avec mon père. C'est pas que j'aime pas, c'est que... bordel, comment définir ce que je ressens par rapport au Quidditch ?

Je prends une longue et grande inspiration, cherchant peut-être mes mots, ou plus certainement mon courage. Et puis je hausse les épaules pour dédramatiser.

- C'est pas que j'aime pas le Quidditch... Non, c'est fun, je m'y intéresse quand-même, c'est juste... j'aime pas le balai. Sérieux, ça a été inventé quand, ce truc ? Au Moyen-Âge ? Et depuis, je veux bien qu'il y ait eu quelques améliorations, mais bon, faut pas abuser, ça reste qu'un bout de bois. Et un bout de bois qui va à chepa combien de miles à l'heure, bah j'ai pas trop confiance, tu vois ? Je préfères les transports modernes. Ou interdits... Je suppose que je serai plus à l'aise sur un tapis volant. Même si, là aussi, techniquement, ça reste qu'un putain de tapis... Non, je suis assez pressé de passer mon permis de transplanage, en fait. Les balais, je les préfère moldus.

Wow. Fallait la sortir, celle-là. Tu réfléchis jamais quand tu parles ? Qu'est-ce que tu préfères de moldu, encore ? Comme si t'y connaissais quoi que ce soit. Et puis les balais moldus, tu sais à peine à quoi ça sert. De toute façon, maintenant que t'as lâché ton point faible, c'est parti pour te faire foutre de ta gueule jusqu'à la fin de l'année. T'as de la chance, elle est bientôt terminée...


Code by Joy

_________________
Caleb Akash ~ Ravenclaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy K. Lennox

Serdaigle
5e année

Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 76
Dragées Dragées : 106
Date d'inscription Date d'inscription : 06/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 4 mars 2002, Dundee, Écosse
Sang Sang: Né moldu
Baguette magique Baguette magique: Bois de cornouiller et moustache de troll, 28,1 cm

MessageSujet: Re: Balade digestive sans quidditch (PV Caleb)   Lun 16 Juil - 22:37



J'ai du mal, sur le coup, à véritablement comprendre la pertinence des remarques qu'il a à faire sur le Quidditch. Le terme "bout de bois", plus particulièrement, me fait tiquer. Pas que je ne comprends pas qu'on ne puisse pas apprécier le sport. Après tout, à chacun sa came. Non, c'est plus la logique derrière qui me rend pour le moins circonspect. Après tout, une baguette magique aussi, ce n'est qu'un bout de bois, ça n'empêche pas la majorité des sorciers du monde entier de garder la leur le plus près possible d'eux en toutes circonstances. D'ailleurs, un balai magique, au-delà du simple fait d'être un équipement sportif, c'est aussi un formidable moyen de locomotion pour celles et ceux qui ne peuvent pas utiliser le transplanage ou la poudre de cheminette. Et de ces trois moyens de se déplacer, le balai est le plus agréable pour celui qui n'a pas le vertige. Et de loin. Quiconque a volé avec son balai au-dessus du lac de Poudlard sait exactement ce à quoi je fais allusion. Et puis, le Quidditch est certes un sport simple, presque simpliste, mais c'est justement ce qui peut faire son succès : des règles simples à comprendre et à respecter, des rôles répartis et facilement repérables, un système de notation facile à comprendre... On sera d'accord sur le fait que le jeu en lui-même appelle beaucoup moins à la jugeote que les échecs ou le go, mais il peut aussi y avoir des aspects tactiques très intéressants à étudier pour contrecarrer les volontés de l'adversaire ou affirmer les siennes.

Mais soit. Comme je l'ai dit : à chacun sa came. Et puis, je ne suis pas un sectaire. Ce n'est pas parce que j'adore le quidditch que tous les élèves de Poudlard doivent penser la même chose que moi. Cela dit, je ne peux m'empêcher de rire quand il annonce qu'il préfère les balais moldus. Mon enfance de moldu dans une famille de moldus m'aura fait comprendre une chose importante, c'est que passer le balai est la chose la plus ennuyante du monde, et qu'il vaut mieux utiliser un aspirateur. D'ailleurs, je me prends à penser à un sorcier qui enchante un aspirateur pour voler dans les airs, et mon rire reprend de plus belle. Y avait un film comme ça, d'ailleurs, où une sorcière utilisait un aspirateur pour se déplacer... Bref. Je me remets de mes émotions et je compte lui faire comprendre que je ne me moquais pas de lui en riant, bien évidemment. Encore qu'il a dû le comprendre, il n'est pas stupide. Enfin, j'en sais rien, c'est purement gratuit. Je le connais pas. Enfin, pas encore.

"Ma foi, je peux comprendre. Alors si t'aimes pas trop le quidditch et les balais, qu'est-ce que tu aimes ? A part les balades dans le parc avec un abruti qui rigole à longueur de temps, s'entend."

Je lui fais comprendre que j'apprécie sa présence, à ma manière. Les personnes avec lesquels je ne m'entends pas, la plupart du temps, je les évite. Et quand l'évitement est impossible, je me permets simplement de leur adresser la parole sans artifice et sans humour. Le simple fait que je prononce une blague est une preuve de bonne foi de ma part. Et puis, je suis réellement de curieux de savoir ce qu'il apprécie de faire, à Poudlard comme ailleurs. Peut-être que c'est un joueur d'échecs, ou bien un amateur de musique. Je dois admettre que je ne le connais pas, malgré le fait qu'il soit chez les Serdaigle depuis un bon bout de temps. Après, je n'ai pas le capital social nécessaire pour connaître par coeur tous les élèves de ma maison, encore moins ceux de l'école toute entière. J'ai un réseau d'amis, certes, mais pas aussi étendu.

Code by Joy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Akash

Préfet de Serdaigle
5e année

Préfet de Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 59
Dragées Dragées : 49
Date d'inscription Date d'inscription : 17/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 30 août 2003, Sandend, Aberdeenshire, Écosse (nationalité indo-britannique)
Sang Sang: Sang-mêlé
Baguette magique Baguette magique: Bois de cèdre et ventricule de dragon, 27 cm

MessageSujet: Re: Balade digestive sans quidditch (PV Caleb)   Mer 18 Juil - 18:55




Qu'est-ce que j'aime. C'était une bonne question. Non pas parce que je n'aimais rien, mais au contraire parce que j'aimais beaucoup de choses. Je m'intéresse à presque tout, et même à son contraire. Mais je n'ai pas vraiment de passion, pas vraiment comme lui et le Quidditch. Ça m'arrive de me passionner pour un truc, mais ça dure jamais vraiment longtemps. Je me renseigne à fond sur le sujet, je ne parle que de ça pendant des semaines, et puis, voilà, je passe à autre chose. Je dois avoir une passion pour les passions, en quelques sortes. Je haussais simplement les épaules.

- J'aime bien la magie expérimentale. Tu sais, lancer des trucs au hasard et voir si ça fonctionne. Enfin, dit comme ça ça a l'air simpliste, mais ça peut être fun. Comme je suis vraiment pas doué en métamorphose, par exemple, j'ai inventé des potions qui permettent de changer la couleur des cheveux. Enfin, pas que. Il traine des araignées roses par chez moi. Enfin, il en trainait, mon chat les a toutes attrapées. Enfin je crois. Enfin, on espère, parce qu'imagine si un moldu tombe dessus !

J'éclatais de rire à mon tour avant de continuer :

- Bref, ça en soit, on s'était déjà bien marré, mais après, ce qu'il y a de mieux avec les potions par rapport à la métamorphose, c'est que, justement... les effets de la potion restent après la mort des araignées. Et on peut obtenir des résultats... surprenants, en utilisant une araignée rose dans une potion basique. Mon père les a récupérées histoire qu'on fasse pas trop de conneries, mais bon. Sinon, j'aime pas mal de trucs, je suis pas difficile. Mais je crois pas avoir vraiment de passion comme toi avec le Quidditch.

J'avais peur que ça devienne assez déprimant, comme conversation. De passer pour quelqu'un de chiant, ou de sans intérêt. C'est vrai que je suis un gars plutôt facile, je ne m'énerve pas facilement et je suis curieux de beaucoup de choses, sans être envahissant. Cela dit, c'est vrai que j'aime assez ce que la plupart des gens trouvent chiant. L'histoire, par exemple. Mais bon, je ne crois pas que ça intéresse trop Tim, et je ne lui en veux pas. J'aime bien aussi les histoires, c'est peut-être déjà plus marrant comme sujet à aborder, mais bon, c'est plus le genre à raconter un soir d'hiver au coin du feu, quand la lumière se fait sombre.

En fait, si, j'en avais une, de passion. Mon chat. Mais bon, celle-ci avait déjà été abordée, et de toute évidence, Lennox n'était pas tellement fan.

- Tu sais ce que tu vas faire, de tes vacances ?

J'espérais vraiment qu'on se trouve un point commun assez rapidement, histoire qu'on s'amuse un peu. J'avais besoin de me défouler avant le coup d'envoi des examens.


Code by Joy

_________________
Caleb Akash ~ Ravenclaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Balade digestive sans quidditch (PV Caleb)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade digestive sans quidditch (PV Caleb)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» [Terminé] ( XXX) Sans toi...[ PV Caleb]
» une balade sans fin
» Match de Quidditch Serdaigle/Gryffondor [RP sans tour de jeu]
» Match de Quidditch Gryffondor/Serpentard [RP sans tour de jeu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix RPG :: Collège Poudlard, école de sorcellerie :: Extérieur de Poudlard :: Parc-
Sauter vers: