Forum RPG Harry Potter - Temporalité calquée sur le monde réel
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Caleb Akash, Serdaigle, c'est un cas.

Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Akash

Préfet de Serdaigle
5e année

Préfet de Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 69
Dragées Dragées : 62
Date d'inscription Date d'inscription : 17/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 30 août 2003, Sandend, Aberdeenshire, Écosse (nationalité indo-britannique)
Sang Sang: Sang-mêlé
Baguette magique Baguette magique: Bois de cèdre et ventricule de dragon, 27 cm

MessageSujet: Caleb Akash, Serdaigle, c'est un cas.   Mar 19 Juin - 9:52


Janvier 2014

Il y a eu des flammes, géantes, craquant, crépitant, jaillissant sur le fond noir de la nuit. Les hommes hurlaient, crachaient, buvaient, chantaient. Happy Hogmanay ! Hogmanay ! Hogmanay ! Vêtus comme des vikings ou portant le kilt aux couleurs de leurs ancêtres, ils n'avaient jamais fait un tel raffut. Tapis dans l'ombre, je me recroquevillais, complètement gelé, contre mes frères. J'avais faim, j'avais froid, j'avais peur. Et puis il y avait ces petits points noirs, qui n'arrêtaient pas de bouger, qui me grattaient, m'irritaient, me ravageaient. Et puis le cœur d'un des notre s'est arrêté de battre. Bientôt, mes autres frères aussi étaient inertes. Le tapage s'éloignait, je fermais les yeux, doucement. Je n'avais plus faim. Je n'avais plus froid. Je n'avais plus peur. Ma vue s'éteignait, doucement, calmement. C'était fini.

Ou pas. Il y a quelque chose qui me chatouille. Je me mets à hurler de toutes mes forces, mais toutes mes forces, dans cet état, ce n'est pas grand chose.
- Je crois que les autres sont morts, fait la voix d'une petite fille.
- Pas celui-là, mais je crois que c'est pas loin, répond un petit garçon.
- Tu crois qu'on peut le ramener chez Granny et Dada?
- On va quand-même pas le laisser là !
- Et qu'est-ce qu'on fait des autres ?
- On va aller chercher une boite pour les ramener, et puis on verra ce que Nan nous dit.

Le petit garçon me tenait dans le creux de sa main. J'avais toujours peur, j'avais toujours faim, mais je commençais à me réchauffer. Il y avait quelque chose, chez cet humain, quelque chose qui n'était pas comme les autres. Ça me rassurait, je crois. Du moins, jusqu'à qu'on me mette dans l'eau. D'abord, j'ai essayé de crier et de me débatte, mais c'était impossible. Et puis les points noirs se sont calmés. Alors moi aussi. Et puis, c'était chaud. Ça faisait du bien.
- Comment on va l'appeler, demande la petite fille.
- Ah non, objecte celle que les enfants ont appelé Granny. On va d'abord l'emmener chez le vétérinaire. Pas de nom tant qu'on ne sait pas s'il va survivre !
La porte s'ouvre dans un grand fracas. Je sursaute, je me débats, j'essaie de m'enfuir, mais les rebords sont trop glissants. Toutes griffes dehors, je crie encore, mais personne ne m'entends.
- Celui-ci aussi est vivant, annonce la voix d'un vieux.
Et plouf ! Mon frère se retrouve dans l'eau avec moi. Mais il se laisse faire, il n'a pas le courage de se débattre, alors j'essaie de le protéger.
- Caleb, s'agace le vieux, enlève-moi le gris du lavabo, c'est que ses griffes sont bien aiguisées pour une si petite chose !
Et voilà que je finis enveloppé, frotté, ballotté dans tous les sens. Tout ça pour finir dans un carton. Bientôt, mon frère me rejoint et on nous donne des forces. Du poisson. Quand on ressort, tout est calme, tout est blanc. Il n'y a aucune odeur, à part celle des humains, et celle, plus forte, trop pure pour être réelle. On me manipule dans tous les sens, j'ai peur. Je reconnais l'odeur de mon humain, celui qui avait les mains douces, celui qui m'a réchauffé. Alors je me précipite dans ses bras. C'est comme ça qu'il est devenu mon humain.

Mon humain, c'est lui qui donne les noms. Des fois, il n'appelle pas les gens par le même nom que les autres. Par exemple, y'en a un, il l'appelle Papa. Les autres l'appellent Sanjay, mais des fois, il ne répond pas quand on l'appelle comme ça. Par contre, quand mon humain dit "Papa", là, il répond toujours. Alors c'est mon humain qui décide des noms. Il m'appelle Flint. Alors, Flint est mon nom.

Mon humain, il me donne à manger tous les jours. Et à boire, aussi. Avec mon frère, on joue dans notre nouvelle maison. Il y a plusieurs humains qui y habitent, mais c'est pas grave, on les laisse faire. L'humain de mon frère c'est une petite fille, bien plus petite que mon humain à moi. Elle l'attrape tout le temps, et elle l'appelle Peppermint. Mais mon humain l'appelle Pepper, alors il s'appelle Pepper.

Et puis un jour, ça a été HO-RRI-BLE. On nous a mis dans une boite, et il y a eu des bruits qu'on ne connaissait pas. La boite bougeait dans tous les sens, et puis, d'un coup, ça s'est arrêté. On était arrivé. Ma nouvelle maison, qu'il a dit mon humain. J'ai mis longtemps à la visiter, celle-là. Elle était immense. J'avais plein de cachettes, plein de ficelles à tirer, plein d'endroits où gratter pour prendre soin de mes griffes. Et surtout, énormément de place pour faire la course avec Pepper.

Et puis de nouveau, la boite, et tout le reste. De retour dans le pays où je suis né, mais sans mon frère. J'étais triste, au début, mais mon humain m'a dit que je le reverrais l'été, et que je me ferais plein de nouveaux copains. Je crois qu'il se disait ça aussi un peu à lui-même. On est monté dans une énorme boite en fer qui faisait de la fumée. Beaucoup de fumée. Un train, qu'il a appelé ça. C'était long, c'était fatiguant, et puis on est enfin arrivé. Et ma nouvelle maison... waw ! C'est un château ! Il m'en faudra du temps pour faire le tour !


Dernière édition par Caleb Akash le Mar 19 Juin - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Akash

Préfet de Serdaigle
5e année

Préfet de Serdaigle5e année
avatar

Messages Messages : 69
Dragées Dragées : 62
Date d'inscription Date d'inscription : 17/06/2018

Feuille de personnage
Naissance Naissance: 30 août 2003, Sandend, Aberdeenshire, Écosse (nationalité indo-britannique)
Sang Sang: Sang-mêlé
Baguette magique Baguette magique: Bois de cèdre et ventricule de dragon, 27 cm

MessageSujet: Re: Caleb Akash, Serdaigle, c'est un cas.   Mar 19 Juin - 15:06


Année scolaire 2014-2015

Au début, mon humain savait pas trop où on allait aller. Il espérait quelque chose de bleu, en tout cas. Il voulait bien accepter quelque chose de jaune, mais il voulait du bleu, comme son père. Et c'est vrai que c'était bleu. C'était beau, aussi. Et puis paisible. Il y avait plein d'humains, mais ils étaient gentils. Ils ne hurlaient pas, et n'avaient pas de torches. Il y avait une cheminée, et je m'y suis bien vite confortablement installé. Les cheminées, c'est bien. Ça tient au chaud, et le feu reste en place.

Dans mon château, il y avait plein de copains à se faire, mais il y avait surtout tellement de place que j'ai vite décidé de laisser tout le monde, humains et animaux, divaguer à souhait dans ma demeure. Tous les matins, les humains mangeaient sur des grandes tables. Le repas arrivait par les fenêtres, des centaines et des centaines d'oiseaux. Mais les humains, ils sont pas super forts à la chasse. Tous les matins, j'essaie d'aider mon humain à attraper sa proie, mais ces rapaces sont trop grands. Mais bon, ceux qui arrivent à les avoir, ils partagent, parce que y'a toujours à manger quand-même. Du bacon, ça vaut pas la volaille, mais bon, ça se mange. En tout cas, pour le reste de la journée, mon humain à moi, il est tranquille. Pendant qu'il dort, je lui chasse des proies à ma taille. Des araignées. C'est bon, les araignées. Mais ça me rend malade. En tout cas, mon humain il aime bien ça. Je lui mets dans ses chaussures avant de retourner dormir avec lui, et le matin, il les met dans une boite, qu'il met dans son sac. Son sac, il le porte toute la journée, alors comme ça, il a de quoi grignoter. Parfois, je lui chasse aussi d'autres bestioles, qu'il met dans une autre boite. Un jour, un copain de mon humain, qui dort aussi dans ma chambre, lui a demandé des araignées. Alors une fois qu'ils étaient endormis, je lui en ai mis dans ses chaussures à lui aussi. Mais apparemment, il était pas très content, il avait oublié de vérifier, et il a écrasé toute sa nourriture. Vraiment, les humains, ils seraient incapables de se débrouiller tous seuls !

Parfois, on retournait dans ma première maison, avec Granny et Dada. Il y a eu un autre Hogmanay, mais cette fois, j'étais en sécurité dans la maison. Et puis, je comprenais mieux ce qu'il se passait. Enfin, un peu. Ils sont complètement tarés, ces humains.

Et puis un jour, alors que je revenais dans ma chambre après avoir profité de la chaleur du soleil qui réchauffait les pierres de mon château, tous les humains étaient agités. Ils couraient partout, mettaient toutes leurs affaires dans les grandes malles qu'ils avaient jusque là laissées sous les lits. Même mon humain s'apprêtait à s'en aller ! Bon, on avait déjà quitté Poudlard quelques fois, mon humain appelait ça des vacances. Enfin, là, ça avait l'air sérieux...

On est rentré à la maison. L'autre maison. Avec Pepper et son humaine. Je me suis un peu calmé sur la chasse, c'était plus rigolo de courir après mon frère. Et puis mon humain arrêtait de mettre des chaussures, il oubliait d'emporter avec lui sa réserve pour grignoter. C'est plutôt reposant, les sérieuses vacances.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Caleb Akash, Serdaigle, c'est un cas.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATCH #1 SERDAIGLE vs POUFSOUFFLE
» MATCH #3 - POUFSOUFFLE vs SERDAIGLE
» Les préfets de Serdaigle
» MATCH #5 SERDAIGLE VS SERPENTARD
» Infos officielles de la maison Serdaigle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix RPG :: Avant de jouer... :: Coin RP :: Journaux intimes-
Sauter vers: